Les missions du SNMV

Le SYNDICAT NATIONAL DES MEDECINS VASCULAIRES a pour but :

  • de défendre les intérêts moraux et matériels des médecins vasculaires, quels que soient leurs modes d’exercice,
  • d’établir entre les médecins vasculaires un lien pour l’étude des problèmes professionnels liés à la création de la spécialité en Médecine Vasculaire et à l’accession à la spécialité,
  • de siéger dans les commissions de qualification de Médecine Vasculaire (en 1ère instance et en appel) et de défendre les confrères angiologues dans leur démarche d’accession à la spécialiste qualifiante en Médecine Vasculaire,
  • de représenter les praticiens auprès des pouvoirs publics, des organismes d’Assurance Maladie, des structures ordinales, des centrales syndicales médicales et de toutes autres structures professionnelles, ceci en déléguant des membres à l’Assemblée Générale, au Directoire, et au Bureau du Conseil National Professionnel de Médecine Vasculaire, structure suprême fédérant la totalité des structures professionnelles et parties prenantes de la Médecine Vasculaire en France,
  • d’assurer dans les domaines économiques, fiscaux, ou de gestion, la formation de ses membres, et pour ce faire :
  • d’organiser des réunions, séminaires, cycles d’enseignement, congrès, ayant pour objet de réaliser cette formation, et plus particulièrement d’assurer des formations techniques en matière de fiscalité, de gestion, de responsabilité professionnelle et de réglementation auprès des jeunes confrères médecins vasculaires entrant dans la profession,
  • d’établir toutes circulaires, documents, livres, publications, CD ROM, et site Internet pouvant être utiles à la formation des médecins dans les domaines : professionnel, économique ou de gestion à la défense de leurs intérêts ou ceux des professionnels de santé et employés de ces derniers,
  • d’informer les confrères d’autres disciplines, les autres professions de santé, le grand public sur la Médecine Vasculaire,
  • de venir en aide à ses membres toutes les fois que les intérêts de la profession l’exigent, d’arbitrer éventuellement, dans certains cas, des conflits qui pourraient naître entre eux.