AVC et urgence

AVC ischémique : une urgence

L’accident vasculaire cérébral (AVC) touche 100 000 à 145 000 personnes en France chaque année (soit un AVC toutes les 4 minutes en moyenne)(1, 3).

C’est la première cause de handicap acquis de l’adulte et la troisième cause de mortalité après les cardiopathies et les cancers dans les pays industrialisés (1, 3). L’incidence des AVC croît avec l’âge, mais 25 % des patients ont moins de
65 ans (4).

Au terme du premier mois, environ 15 à 20 % des patients sont décédés tandis que 75% des survivants ont des séquelles définitives (3, 4).

L’AVC est une urgence médicale (3, 4). La nécessaire rapidité de la prise en charge doit induire une sensibilisation des médecins à considérer tous les AVC comme une urgence (4).

L’intervention du centre 15 est indispensable.

Documents à télécharger

l’AVC... quand , pourquoi ?

Télécharger (PDF - 2.4 Mo)

Un marqueur précoce d’AVC ischémique

Télécharger (DOCX - 139 ko)

HAS : prise en charge précoce

Télécharger (PDF - 18.6 ko)