Quitter la sécurité Sociale ?

Paris, le samedi 6 décembre 2014 Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale définitivement adopté cette semaine confirme le durcissement important des sanctions pénales frappant ceux choisissant de se désaffilier de la Sécurité sociale, tandis que les groupes faisant la promotion de ce type de démarche risquent désormais jusqu’à 30 000 euros d’amende et deux ans de prison. De nouvelles règles qui devraient s’appliquer l’année prochaine mais qui ne dissuadent pas l’association « Liberté sociale » de poursuivre son combat en la matière. Les raisons motivant l’abandon de la Sécurité sociale sont en effet, selon cette organisation, de plus en plus prégnantes et plutôt que de leur imposer le silence, les pouvoirs publics seraient mieux inspirés selon elle d’entendre leur colère. Tel est le sens de la démonstration et de l’appel que lance ici pour nous le secrétaire général de ce mouvement, Christian Couturier. Dr Christian Couturier, chirurgien, secrétaire général de Liberté sociale

"Quitter la Sécurité Sociale" Lire l’article du JIM du 6 décembre 2014