La pilule en question

Depuis quelque temps, la santé des Français
préoccupe beaucoup les médias : après les
statines, c’est la contraception orale qui les a
inspirés.
De nombreuses interventions tant dans la
presse écrite que parlée et télévisuelle ont
exprimé des critiques sur les oestro-progestatifs
dits de 3ème génération et de 4ème génération :
ces OP sont présentés comme pouvant entraîner
des effets secondaires graves.
Les sondages réalisés par La Revue du
Médicament auprès des médecins et des
pharmaciens montrent un impact négatif
de ces affirmations, non seulement sur nos
patientes, mais aussi sur les professionnels de
la santé.
Notre expert, le Docteur Bernard Huynh, a fait
pour notre revue l’historique des contraceptifs
oraux depuis la 1ère « pilule » disponible en
France en 1967 après la loi Neuwirth.
Son analyse des effets secondaires amène à
se poser la question de savoir s’il est justifié
de condamner les OP dits de 3ème génération
et de 4ème génération par rapport aux
précédentes.
Informer le public fait partie des missions des
médias, mais comme le font certains, inquiéter
voire affoler, peut-être pas !
Bonne lecture.
Cher lecteur, E D I T O r i a l
Dr Guy Thuilier
N’hésitez pas à aller sur notre site www.revue-medicament.com
pour y charger l’application android ou pour y trouver comment
s’équiper en tablettes android médicales (incluant le vidal 2012
et bien d’autres applications médicales) et surtout pour
vous abonner car sans ce soutien cette revue indépendante ne pourra exister.

Documents à télécharger

Télécharger (PDF - 2 Mo)